Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Textes légaux > Code de Santé Publique

Code de Santé Publique

Code de Santé Publique Article L3412-1 à -3

Article L3412-1
L’autorité sanitaire peut être saisie du cas d’une personne usant d’une façon illicite de stupéfiants soit par le certificat d’un médecin, soit par le rapport d’une assistante sociale. Elle fait alors procéder à un examen médical et à une enquête sur la vie familiale, professionnelle et sociale de l’intéressé. Article L3412-2
Si, après examen médical, il apparaît que la personne est intoxiquée, l’autorité sanitaire lui enjoint d’avoir à se présenter dans un établissement agréé, choisi par (...)

Lire la suite

Code de Santé Publique Article L3424-1

Modifié par Loi n°2007-297 du 5 mars 2007 - art. 49 JORF 7 mars 2007
Les personnes mises en examen pour les délits prévus par les articles L. 3421-1 et L. 3425-2 peuvent se voir notifier, par ordonnance du juge d’instruction, du juge des enfants ou du juge des libertés et de la détention, une mesure d’injonction thérapeutique selon les modalités définies aux articles L. 3413-1 à L. 3413-4.
L’exécution de cette ordonnance se poursuit, s’il y a lieu, après la clôture de l’information, les règles fixées (...)

Lire la suite

Code de Santé Publique Article L3413-1 à -3

Article L3413-1
Modifié par Loi n°2007-297 du 5 mars 2007 - art. 47 JORF 7 mars 2007
Chaque fois que l’autorité judiciaire enjoint une personne ayant fait un usage illicite de stupéfiants de se soumettre à une mesure d’injonction thérapeutique qui consiste en une mesure de soins ou de surveillance médicale, elle en informe l’autorité sanitaire compétente.
L’autorité sanitaire fait procéder à l’examen médical de l’intéressé par un médecin habilité en qualité de médecin relais. Elle fait également (...)

Lire la suite

Code de Santé publique Article L3423-1

Le procureur de la République peut enjoindre à la personne ayant fait un usage illicite de stupéfiants de se soumettre à une mesure d’injonction thérapeutique prenant la forme d’une mesure de soins ou de surveillance médicale dans des conditions prévues par les articles L. 3413-1 à L. 3413-4.
La durée de la mesure est de six mois, renouvelable trois fois selon les mêmes modalités.
L’action publique n’est pas exercée à l’encontre des personnes qui se soumettent à la mesure d’injonction thérapeutique qui (...)

Lire la suite

Code de Santé Publique Article L3421-4

Modifié par Loi n°2007-297 du 5 mars 2007 - art. 48 JORF 7 mars 2007
La provocation au délit prévu par l’article L. 3421-1 ou à l’une des infractions prévues par les articles 222-34 à 222-39 du code pénal, alors même que cette provocation n’a pas été suivie d’effet, ou le fait de présenter ces infractions sous un jour favorable est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75000 euros d’amende.
Est punie des mêmes peines la provocation, même non suivie d’effet, à l’usage de substances présentées comme ayant (...)

Lire la suite

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip

Successexuelle.com