Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Acteurs > Médecine Légale - CHU de Grenoble > Les différents secteurs hospitaliers et universitaires

Les différents secteurs hospitaliers et universitaires

I - Activités hospitalières

Le service de Médecine Légale du CHU de Grenoble se compose de plusieurs unités hospitalières, reflet de son activité sanitaire et médico-judiciaire.

Un secteur d’hospitalisation qui présente une double vocation :

  • Assurer la prise en charge immédiate des personnes ayant fait une tentative de suicide et d’en assurer le suivi ou l’orientation vers une prise en charge hospitalière ou non de longue durée.
  • Assurer une activité de médecine sociale pour la prise en charge de patient en situation de précarité rendant leur sortie de l’hôpital complexe.

Un secteur de consultation à la fois à orientation sanitaire et médico-judiciaire.

  • A orientation sanitaire :
    • Suivi des personnes ayant fait une tentative de suicide, activité de consultation de victimologie pour les personnes victimes de violence (psychiatre et psychologue).
    • Médecine sociale consultations et unité de coordination (médecin et AS)
  • A orientation médico-judiciaire (activités spécialisées d’auxiliaire de justice) :
    • Une activité de consultation des personnes placées en garde à vue conformément à la réforme de médecine légale de 2011 (unité mobile de médecine légale).
    • Une activité de constats médico-légaux assurée par des médecins spécialisés en médecine légale (réquisitions, expertises) à la demande des autorités judiciaires (domaines de médecine légale et thanatologie, dommage corporel et expertise psychiatrique).
    • Des activités d’avis spécialisés au sein du CHU et pour les médecins de la région grenobloise

Un secteur thanatologique hospitalière

Ce secteur comporte des activités spécialisées d’auxiliaire de justice à savoir :

  • des examens de levée de corps (unité mobile de médecine légale).
  • des autopsies médico-légales : au cours de cet acte spécialisé, de nombreuses investigations spécifiques sont réalisées :
    • en matière d’identification des corps par l’utilisation d’examens anthropométriques, dentaires, immunologiques (empreintes génétiques) et radiologiques (TDM post-mortem).
    • en matière de recherche des causes et circonstances de la mort par la réalisation d’examens complémentaires, grâce à des partenariats avec différents services spécialisés du CHU de Grenoble : radiologie (TDM post-mortem), anatomopathologie, bactériologie, virologie. Les analyses toxicologiques sont réalisées par le laboratoire universitaire de toxicologie médico-légale.
  • des activités très particulières, se faisant en dehors du CHU sur ordonnance du juge et président de la Cour d’Assises ou d’appel.

Une unité de permanence d’accès aux soins de santé (PASS) :

cette unité assure la prise en charge médico-sociale et facilite l’accès des personnes démunies non seulement au système hospitalier mais aussi aux réseaux institutionnels ou associatifs de soins, d’accueil et d’accompagnement social.

Une unité de consultations et de soins ambulatoires (USN1) :

cette unité assure la prise en charge des personnes détenues à la maison d’arrêt de la région grenobloise.

II - Activités Universitaires

Sur le plan universitaire, le service de médecine légale présente une activité d’enseignement et de recherche riche et diversifiée :

Enseignement du 1er, 2ème et 3ème cycle de la faculté de Médecine de Grenoble dont :

  • les diplômes universitaires DU Droit médical et expertises médicales,
  • DESC / Capacité de pratique médico-judiciaire.

Le service développe par ailleurs les techniques pédagogiques de type TCS, e-learning et enseignement en ligne, dans le cadre à la fois de l’enseignement du 3ème cycle et de DPC.

Dans le cadre de ses liens avec le droit, le service participe :

  • d’une part au Master II Sciences criminelles de la Faculté de Droit de Grenoble
  • d’autre part à des activités de formations professionnelles (OPJ, magistrat).

Recherche

  • Une activité de recherche clinique centrée sur les déterminants de la vulnérabilité, en particulier à partir de l’étude du handicap( déterminant physique et psychique) dans le champ juridique au sein du CERDAP2 de Grenoble (EA Sécurité et recherche criminologique) en collaboration avec Mme Fiechter-Boulvard, en permettant la rencontre du médical et du juridique sur le thème de l’appréciation du dommage corporel à partir des notions du handicap (thème ayant fait l’objet d’une thèse de science et de publications).
  • Une activité de recherche centrée sur les Homicides Suicides Fillicides menée par le Dr Nahmani en partenarait avec le laboratoire du Pr Terra (Lyon) et le CERDAP2 de Grenoble
  • Une activité de recherche clinique de médecine sociale en lien avec l’IEP de Grenoble

Article au format PDF

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip

Successexuelle.com